La santé et la nutrition

Le diabète

Le diabète est une maladie qui empêche l’organisme d’utiliser efficacement l’énergie qui provient des aliments que nous consommons. Il existe différentes formes de diabète, mais elles sont toutes graves. Si on ne le traite pas, le diabète peut causer une maladie du cœur ou des reins, une perte de vision, des lésions nerveuses et un décès prématuré.

On ne peut pas guérir le diabète, mais les personnes qui en souffrent peuvent mener une vie saine et bien remplie si elles gèrent correctement leur maladie.

Gestion du diabète

La planification des repas, c’est-à-dire choisir quand et quoi manger, joue un rôle important dans la gestion du diabète. Manger de petits repas et des goûters sains tout au long de la journée est une bonne façon de maîtriser le taux de sucre dans le sang.

Les meilleurs aliments sont les légumes feuillus vert foncé, les protéines et les viandes maigres et les aliments riches en grains entiers. L’activité est aussi essentielle. Pour certains types de diabète, on peut aussi avoir besoin d’insuline ou d’autres médicaments.

Divers facteurs peuvent causer le diabète. Certains de ces facteurs peuvent être maîtrisés (p. ex., l’alimentation et le poids corporel) et d’autres non (p. ex., le bagage génétique).

blood-glucose-meter
On gère le diabète en contrôlant le taux de sucre dans le sang.
fruits-vegetables-market
Photo courtoisie de Ikuni / FreeDigitalPhotos.net
whole_grains
Photo courtoisie de –Marcus- / FreeDigitalPhotos.net

chicken

Les types de diabète

Il existe différents types de diabète, mais tous changent la façon dont l’organisme transforme le sucre. Normalement, l’organisme utilise le sucre comme source d’énergie et nous maintien en santé. Mais en présence de diabète, le sucre s’accumule plutôt dans le sang et dans l’urine, ce qui cause des maladies.

Le diabète de type 1

On appelle parfois le diabète de type 1 « diabète juvénile » parce qu’on le diagnostique habituellement chez les enfants ou les adolescents.

Les personnes atteintes de diabète de type 1 ne peuvent pas produire d’insuline. Elles doivent donc en prendre régulièrement au moyen d’une pompe ou par injection, surveiller leur alimentation et faire de l’exercice.

On pense que c’est une combinaison de facteurs génétiques et d’autres facteurs qui cause le diabète de type 1. Le poids corporel et le régime alimentaire ne semblent pas déclencher cette forme de la maladie.

person-with-syringe

Le diabète de type 2

Le diabète de type 2 est généralement diagnostiqué chez les adultes, mais il est de plus en plus courant chez les enfants et les jeunes. Les personnes atteintes de diabète de type 2 ne produisent pas assez d’insuline, ou alors leur organisme n’utilise pas correctement l’insuline qu’il produit.

On peut gérer un diabète de type 2 par un régime alimentaire approprié et de l’exercice physique. Mais on peut aussi avoir besoin d’insuline ou d’autres médicaments pour réguler les taux de sucre et de cholestérol et la pression artérielle.

On connait de nombreux facteurs de risque associés au diabète de type 2 : l’âge, le poids corporel, les antécédents familiaux, l’origine ethnique, etc. Par exemple, le fait d’avoir un proche parent diabétique ou être d’origine autochtone, africaine, chinoise, sud-asiatique ou latino-américaine augmente le risque de développer un diabète de type 2.

Mais au Canada, le facteur de risque le plus important pour tout le monde, c’est le poids corporel : 80 % des personnes atteintes de diabète de type 2 sont en surpoids. Un surplus de poids autour de la taille, surtout, est associé au développement d’un diabète de type 2, et les personnes atteintes d’un prédiabète sont plus susceptibles de développer un diabète de type 2.

salad
Photo courtoisie de Apolonia/FreeDigitalPhotos.net

dreamstime_xs_15341472.jpg (2)

dreamstime_xs_26640485.jpg (2)

Le diabète gestationnel

Le diabète gestationnel est une forme de diabète qui peut apparaître pendant la grossesse. Chez les Canadiennes en général, moins de 4 % des femmes enceintes en souffrent. Mais chez les Autochtones enceintes, c’est au moins 18 %.

On gère le diabète gestationnel par un régime alimentaire approprié et de l’exercice. Habituellement, il disparaît après l’accouchement. Mais les femmes qui ont eu un diabète gestationnel courent ensuite un plus grand risque de développer d’autres formes de diabète.

pregnant-woman
Photo courtoisie de maya picture / FreeDigitalPhotos.net

pregnant-woman-exercise

LE PRÉDIABÈTE

Chez les personnes qui ont un prédiabète, le taux de sucre est plus élevé que la normale, mais plus bas que pour un diabète de type 2.

Les personnes atteintes de prédiabète courent un très grand risque de développer un diabète de type 2.

En dépistant le prédiabète et en prenant des mesures de précaution, on peut prévenir l’apparition du diabète de type 2 et même inverser le prédiabète. Manger des aliments nutritifs peu transformés et faibles en sucre est une bonne mesure de prévention. En consultant un professionnel de la santé qui peut dépister un prédiabète ou d’autres facteurs de risque, on peut également empêcher la maladie de se développer.

people-excercising

healthy_meal

 

La glycémie

Le glucose

Le glucose est un sucre simple que l’organisme utilise comme source d’énergie. Il est absorbé par le tube digestif et transporté vers toutes les parties du corps par la circulation sanguine.

La quantité de glucose présente dans le sang varie continuellement. Manger fait augmenter le taux de sucre dans le sang, tandis que l’exercice et les fonctions corporelles normales le réduisent.

Pour éviter d’avoir trop ou trop peu de glucose dans le sang, l’organisme essaie de maintenir un équilibre par la régulation de la glycémie (le taux de sucre dans le sang)

 

L’INSULINE

L’insuline est une hormone qui agit sur la glycémie. L’insuline est produite par le pancréas.

Quand la glycémie est trop élevée, l’organisme libère de l’insuline. L’insuline diminue la quantité de glucose dans le sang et stimule le foie pour qu’il en mette en réserve. Lorsque la glycémie redevient normale, le corps cesse de libérer de l’insuline.

Lorsque la glycémie descend trop bas, le processus s’inverse, et le corps convertit l’énergie emmagasinée en glucose. Ce glucose est ensuite remis en circulation dans le sang.

diagram-insulin-body
sucre - mauve
l’insuline – vert

Le diabète au Canada

Actuellement, au Canada, 2,4 millions de personnes souffrent de diabète, et deux fois plus de personnes sont atteintes de prédiabète.

Autrefois, le diabète de type 1 était la forme la plus courante de la maladie. Mais aujourd’hui, le diabète de type 2 représente 90 % des cas au Canada.

Si le diabète de type 2 est plus fréquent, c’est en partie à cause du vieillissement de la population. En effet, à partir de 40 ans, on risque plus de développer la maladie. Mais l’augmentation du poids corporel moyen et la diminution de la forme physique au sein de la population canadienne jouent un plus grand rôle encore.

De mauvaises habitudes alimentaires et une baisse de la forme physique expliquent pourquoi de plus en plus d’enfants et de jeunes adultes ont un diabète de type 2.

Prévenir l’apparition d’un diabète de type 2 est beaucoup plus facile que de gérer la maladie. La prévention dépend en grande partie d’un bon régime alimentaire et de l’activité physique, deux facteurs sur lesquels vous pouvez agir.

health-and-nutrition-diabetes-girl

back to top